CHAUDIÈRES  GAZ


INTRODUCTION

On  distingue  deux  types  de  chaudières  gaz  : 

 

- celles  pouvant  fonctionner  uniquement  au  gaz,  au  sol  ou  murales,  équipées  d'un  brûleur  faisant  partie  intégrante  de  la  chaudière,

 

- et  les  chaudières  fioul / gaz,  pouvant  fonctionner  aussi  bien  avec  un  brûleur  fioul  qu'avec  un  brûleur  gaz  à  air  pulsé  associé  à  la  chaudière.

 

Les  chaudières  atmosphériques doivent  leur  appellation  au  fait  qu'elles  n'ont  pas  besoin  de  ventilateur / extracteur  pour  fonctionner. 

L'air  est  pris  dans  le  local.  Elle  est  en  partie  aspirée  par  la  dépression  du  gaz  créée  par  un  venturi.  Ainsi,  elle  se  mélange  au  gaz  avant  d'atteindre  la  flamme.

 

D'autres  chaudières  sont  équipées  d'un  extracteur  de  fumées  qui  permet  d'aspirer  l'air  à  travers  le  corps  de  chauffe.  Ces  chaudières  fonctionnent  en  " DÉPRESSION ".  C'est  le  cas  de  nombreuses  chaudières  basse  température  à  ventouse.

 

Les  chaudières  fioul / gaz  sont  conçues  pour  fonctionner  en  " PRESSION ",  avec  un  brûleur  indépendant  de  la  chaudière  et  équipé  d'un  ventilateur  aspirant  l'air  et  la  poussant  dans  le  foyer.  On  dit  de  ces  chaudières  qu'elles  sont  à  " FOYER  PRESSURISÉ ".

 

Les  chaudières  gaz  à  condensation  sont  généralement  équipées  d'un  ventilateur  d'air  en  amont  de  la  chambre  de  combustion.   En  plus,  un  venturi  permet  au  ventilateur  d'aspirer  le  gaz  en  même  temps  que  l'air.

La  particularité  de  ces  chaudières  est  que  le  gaz  n'est  donc  plus  sous  pression  à  la  sortie  du  bloc  gaz,  mais  en  " dépression ".

Mais  ces  chaudières  sont  quand  même  à  " FOYER  PRESSURISÉ ",  le  ventilateur  poussant  le  mélange  air / gaz  dans  la  chambre  de  combustion.

  

Le  principe  de  fonctionnement  et  les  différentes  technologies  utilisées  sont  aprofondis  dans  les  pages  suivantes  : 

Vous  pouvez  aidez  nos  élèves  dans  le  cadre  de  la  taxe  d'apprentissage ?

Cliquez  ici

google-site-verification: google5d19ba53a23d3833.html